Pour le
développement
et le mieux-être
des enfants

Nos projets

Outre la clinique de pédiatrie sociale, les activités offertes par le CPSTR en collaboration avec des partenaires et des organismes du milieu sont multiples. Afin d’étendre son action, d’aider plus efficacement au développement des enfants et de mieux préparer l’avenir auquel ces derniers ont droit, nous vous présentons quelques projets et programmes que nous offrons :

 

Le projet « Les grands Amis »

Ce nouveau projet, en collaboration avec le séminaire St-Joseph de Trois-Rivières (SSJ), a vu le jour à l'automne 2016. ll s'agit d'un jumelage en dyade entre les étudiants de secondaire 4-5 du SSJ et de jeunes suivis en pédiatrie sociale. Les principaux objectifs sont de bâtir un projet commun, de bâtir une relation saine et de faire vivre un moment positif aux jeunes. 

 

Projet « Pommes »

En vigueur depuis l’automne 2011, aujourd’hui nous distribuons, dans 14 écoles primaires de milieux défavorisés, des pommes afin que plus d’enfants démunis aient accès à une collation santé chaque jour à l’école. 

 

Projet « Camp Minogami »

Pour plusieurs familles, les frais d’inscription aux colonies de vacances sont tout simplement prohibitifs. Cette année, nous avons inscrit 10 enfants qui profiteront d’une semaine de vacances inoubliables. Nous offrons aussi ce camp l’automne, soit une fin de semaine. Les activités que ces enfants feront à ce camp, leurs permettront la socialisation, la découverte de nouveaux horizons et tout simplement de vivre des expériences nouvelles et positives. 

 

Projet « Orthodontie »

Les traitements orthodontiques sont offerts aux enfants qui présentent des problèmes sérieux qui affectent leur santé, leur problème de langage ou leur estime de soi avec toutes les conséquences que cela comporte.

 

Programme « Art-thérapie »

L’Art-thérapie est une approche thérapeutique utilisant l’art pour accéder aux émotions et travailler avec les blessures, perte et deuils des enfants, ces souffrances ne s’exprimant pas toujours avec les mots. Cette approche est utilisée avec succès pour travailler auprès des enfants ayant vécu l’abandon, le rejet, la violence ou tout autre problématique dans leur vie. Elle est aussi utilisée pour aider à améliorer l’estime de soi et donne un lieu sécuritaire d’expression de ses sentiments. Ce programme est offert dans 4 écoles (St-Paul, St-Philippe, Mond’Ami et Cardinal-Roy).

           

Programme « Dentisterie »

Dr Guy Brulé offre gratuitement, à la clinique de pédiatrie sociale, des services dentaires à certains enfants de nos enfants qui présentent des besoins plus urgents pour une bouche en santé.

 

Programme « Orthophonie »

Les orthophonistes sont des spécialistes des troubles du langage. Les orthophonistes peuvent également diagnostiquer les troubles d’apprentissage tels que la dyslexie, qui passent souvent inaperçus. Ces troubles « légers » sont souvent responsables de toutes sortes de difficultés tant scolaires ou sociales. Nous constatons que des enfants ayant des troubles de langage non diagnostiqués développent des problèmes de comportement à l’école ou décrochent tout simplement.

 

Programme « Ergothérapie »

L'ergothérapeute est un professionnel de la santé qui évalue le fonctionnement et la participation de l'enfant dans ses occupations significatives (jeu, autonomie dans les soins personnels, préalables scolaires, etc.), ses forces et ses difficultés dans les différentes dimensions du développement (moteur, sensoriel, perceptif et cognitif) et comment l'environnement facilite ou fait obstacle à l'enfant dans l'accomplissement de ses occupations.

 

La clientèle de la pédiatrie sociale sont les enfants ayant ou étant à risque de présenter un retard de développement ou présentant des difficultés occupationnelles. L'évaluation des enfants se fait à la clinique ou dans les milieux de vie (maison et école).

 

Programme « Stimulation » 

Les ateliers de stimulation sont recommandés pour les enfants entre 1 mois et 12 mois. Les ateliers de psychomotricité sont recommandés pour les enfants de 1 an à 3 ans. Ces ateliers ont une importance capitale pour la stimulation que l’on peut apporter aux enfants et servent à améliorer la capacité parentale. Dr Raymond Perrault souligne que pour changer la trajectoire de l’enfant, il faut le faire tôt. La sous-stimulation entretient un retard global de développement et de langage. Ce programme est offert chez Maternaide (0 – 5 ans) et à l’automne 2014 à l’école Sainte-Thérèse (Aménagement du Gymnase de cette école pour aider les enfants à développer leur motricité tout en favorisant leur stimulation)

 

 

 

 

  • Partenaires
    associés