Tous les enfants méritent
de partir du bon pied

Pour le
développement
et le mieux-être
des enfants

Concept de la pédiatrie sociale du Dr. Gilles Julien

Le Dr Gilles Julien se donne pour mission de permettre aux enfants issus d'un milieu vulnérable de s'épanouir et de développer leur potentiel, selon la Convention relative aux droits de l'enfant. Leader visionnaire, il a créé une approche préventive, la pédiatrie sociale en communauté, qui assure le respect de chacun des droits fondamentaux de l'enfant.

 

L’approche novatrice du Dr Julien inspire désormais de plus en plus d’équipes à travers le pays à se mobiliser pour le mieux-être des enfants vulnérables et à fonder à leur tour un centre de pédiatrie sociale à la couleur de leur communauté.

 

La pédiatrie sociale en communauté est un modèle de médecine sociale intégrée centré sur les besoins de l’enfant, axé sur ses forces, celles de la famille et de la communauté. Elle repose sur le respect des cultures familiales et des droits fondamentaux énoncés dans la Convention relative aux droits de l’enfant.

 

https://www.youtube.com/watch?v=P0NLMcOdWsk

 

Médecine sociale intégrée :

Relation entre la société, la santé, la maladie et la médecine et vise une pratique orientée vers la communauté (social medicine, 2007). Dans la pratique cela se traduit par une approche interdisciplinaire (sciences de la santé, sociales et juridiques) et intersectorielle (école, police, éducation, justice, etc.) qui implique la famille à part entière dans la prise des décisions (empowerment = pouvoir d’agir et de devenir).

Besoin :

Physiques, cognitifs, sociaux, émotionnels, spirituels et culturels.

Forces (résilience) :

Chaque personne a la capacité d’être résiliente, c'est-à-dire, capacité à s'adapter et résister aux difficultés. 

Culture :

Elle permet de comprendre la conduite et l’identité de l’enfant dans son contexte social.

Convention relative aux droits de l’enfant :

41 droits, 7 principes (les deux premiers chapeautent les autres) : intérêt supérieur, non-discrimination, libertés et droits civils, milieu familial, santé et bien-être, éducation et loisirs, protection.

Stress toxique (facteurs de risque) :

Lorsqu’un enfant fait l’expérience forte, fréquente ou prolongée d’une adversité, il y aura des conséquences sur son développement, notamment en raison des pertes de connexions neuronales dans le cerveau, responsables des fonctions dites exécutives qui sont liées à l’apprentissage, la mémoire, le contrôle, etc.

 

  • Partenaires
    associés